CAPTURE - PROLOGUE

Elle me quittait.

Même si ce sont ses parents qui l'ont emmenée et qu'elle vient d'avoir dix-sept ans, je l'en blâme quand même.

Cinq ans. Cinq années remplies de passion, de découvertes et d'amour. Tellement d'amour. Tout ça pour qu'il explose juste devant mon visage.

Même avec elle debout devant moi, je me sentais déjà déconnecté d'elle. Avec elle se tenant à seulement quelques centimètres, cela n'avait pas d'importance. Plus rien d'autre n'avait d'importance. J'avais fini. Je ne lui pardonnerais jamais de m'avoir brisé le cœur. Pour déchirer le muscle directement de la poitrine, il battait à l'intérieur.

"Épouse-moi."

"Nous sommes trop jeunes."

Rejet. Cela a forcé cette nouvelle rage à l'intérieur de moi, je n'avais jamais ressenti ça auparavant.

Pendant que je la regardais s'éloigner avec ses parents, j'allumai une cigarette et me retournai. Je n'ai jamais dit au revoir parce que ça faisait trop mal. Je ne l'ai pas embrassée. Je ne l'ai pas touchée. Elle est partie et je n'ai absolument rien fait.

Elle m'a quitté et je l'ai détestée pour ça.